Agrile du frêne

Agrile du frêne sur le territoire de la MRC de L'Érable

Depuis le 24 janvier 2018, le territoire de la MRC de L’Érable fait partie de la zone réglementé (en jaune) à l’égard de l’agrile du frêne. Voici la carte de la nouvelle zone réglementée :

De ce fait, les matières réglementées, tels les produits du frêne et le bois de chauffage de toutes les essences, ne peuvent être déplacées hors de la zone réglementé (en jaune) vers l'extérieur (en gris) sans l'autorisation préalable de l'ACIA. Les matières réglementées comprennent les suivantes :

le matériel de pépinière issue du frêne;
les frênes;
les billes de frêne;
le bois de frêne;
le bois brut (y compris les palettes et autres matériaux d'emballage en bois de frêne, l'écorce, et les copeaux de bois ou d'écorce de frêne);
le bois de chauffage de toutes les essences.

Les véhicules ayant été utilisés pour transporter une ou plusieurs de ces matières sont aussi réglementés.

Le déplacement de ces matières hors d'une zone réglementée est autorisé uniquement si les conditions suivantes sont remplies :

les matières à déplacer ont fait l'objet d'un traitement reconnu pour causer la mort ou le retrait de l'agrile du frêne quelle que soit l'étape de son cycle de vie;
une autorisation écrite a été accordée par un inspecteur de l'ACIA.

Sommairement, le déplacement de matière peut être effectué entres zones réglementés (zones en jaune) mais nécessite une autorisation de L’ACIA s’il y a déplacement de matière vers les zones non réglementés (zones en gris).  

Mesures dissuasives : 

En vertu de la Loi sur la protection des végétaux, des restrictions sont mises en place afin d'empêcher le déplacement de matériaux qui pourraient propager des ravageurs réglementés par le gouvernement fédéral, comme l'agrile du frêne. Les méthodes utilisées ne sont pas nécessairement liées à la quantité de bois visée.

Deux types de sanctions peuvent être imposés aux contrevenants à la Loi sur la protection des végétaux (LPV) :

Une sanction immédiate pouvant atteindre 15 000 $ peut être imposée. Les sanctions administratives pécuniaires (SAP) sont en fait des amendes visant à inciter la conformité et à dissuader les récidives. Elles peuvent être imposées à des personnes ou à des entreprises conformément à la Loi sur les sanctions administratives pécuniaires en matière d'agriculture et d'agroalimentaire (LSAPAA).

Une sanction pouvant atteindre 250 000 $ peut aussi être imposée, ou un emprisonnement maximal de deux ans peut s'ensuivre, ce qui comprend une poursuite dans le cadre de laquelle la personne ou l'entreprise est accusée d'avoir enfreint la LPV. En général, on a recours à la poursuite en vertu de la LPV pour pénaliser les cas de non conformité répétitifs ou les infractions graves.

Qu'est-ce que l'agrile du frêne?

Il s'agit d'un coléoptère de couleur vert métallique mesurant de 8,5 à 14 mm (environ ½ po) de longueur et de 3,1 à 3,4 mm (⅛ po) de largeur. Son dos est vert métallique iridescent, tandis que son abdomen est vert émeraude vif. Son corps étroit et allongé est assorti d'une tête aplatie. Il a des yeux réniformes, généralement noirs. La larve de l'agrile du frêne est blanche. Son corps aplati présente des segments campaniformes caractéristiques. Elle peut atteindre jusqu'à 30 mm (1 po) de longueur.

L'agrile du frêne a déjà causé la mort d'un grand nombre de frênes en Amérique du Nord et constitue une menace importante pour l'économie et l'environnement des régions urbaines et forestières du Canada et des États-Unis.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires à ce sujet, il suffit de contacter M. Carl Plante, aménagiste, au 819 362-2333 poste 1264 ou M. Ezéchiel Simoneau, coordonnateur à la gestion des matières résiduelles au poste 1226.

Informations supplémentaires :

Situation actuelle sur l'agrile du frêne (Agence canadienne d'inspection des aliments)
Site Internet de Ressources naturelles du Canada
Site Internet de l'Agence canadienne d'inspection des aliments
Information sur les zones réglementées