L'homme qui cultive le rayonnement de la MRC de L'Érable

Par Mary Claude Savoie

Rick Lavergne, à la direction de la MRC de L'Érable

Le 28 novembre 2018, le conseil des maires et le personnel de la MRC de L’Érable apprenaient le départ de son capitaine.  

Au service de la MRC depuis 23 ans, Rick Lavergne aura été un pilier dans l’histoire de l’organisation. D’abord embauché comme aménagiste en 1995, puis promu à la direction générale de la MRC en 2000, il a également cumulé pendant 13 ans la direction générale de la MRC et celle du développement économique. Sa contribution au développement de la région est remarquable!

Le départ d’un collègue demeure toujours un choc, mais celui d’un patron qu’on imaginait immuable fait trembler les cœurs et les relations humaines, modifie les façons de faire et implique un temps d’adaptation, de flou, de changement.

Rick Lavergne quitte la MRC de L'Érable pour relever de nouveaux défis


Rick, nous t’adressons toute notre reconnaissance, tu laisses une équipe forte et inspirée par tes valeurs et ton approche.

Nous sommes fiers d’avoir participé à ton rêve d’une MRC branchée sur sa fibre entrepreneuriale, composée de municipalités toutes très distinctives et mobilisées, portée par une équipe performante et habitée par des citoyens fiers et engagés.


Teintés par la créativité et une volonté ferme d’aller de l’avant
Ensemble, nous avons appris, mais nous avons surtout fait évoluer des choses, entraînés par une vision globale du développement et de l’aménagement du territoire,   teintés par la créativité et une volonté ferme d’aller de l’avant. Ensemble, nous avons vécu le développement de l’intérieur. Maintenant, tu t’apprêtes à le faire, d’une autre manière, en mettant ton talent et tes convictions à profit d’une entreprise collective dont « l’érable » coule dans ses veines. C’est peu dire!

Toujours modeste sur tes réalisations professionnelles, nous pouvons t’attribuer de nombreuses réalisations à la MRC de L’Érable et à travers ses différentes sphères d’activités. Bien des fois, tu as su revenir à la charge, car tu croyais dur comme fer à certains projets, à certains atouts du territoire. A l'aube où tu recevras ton relevé d'emploi, reconnaissons aujourd’hui une infime partie de ton legs :

  • Le Service de sécurité incendie régional de L'Érable (SSIRÉ)
  • Le transport collectif
  • Le parc éolien de L’Érable
  • L’implantation du tourisme et de la culture au Carrefour de L’Érable avec le bistro-boutique Délices Érable & cie et la création de la Maison créative et rurale Armand-Vaillancourt
  • Le mariage du tourisme et de la culture
  • L'intégration du développement économique (CLD) à la MRC
  • Le codéveloppement
  • L’approche en écosystème
  • La stratégie ON VISE DANS LE 1000
  • Le projet de positionnement L’Érable, Terre de créativité
  • Ferme 59 et la communauté de fermiers de L’Érable
  • Le parc régional des Grandes-Coulées
  • Un soutien indéfectible à des attraits comme le Mont Apic et le Musée du Bronze
  • La création de l’Office régional d’habitation de L’Érable, fruit du regroupement des offices municipaux d’habitation

Sans oublier ta foi et ton implication étroite dans le nouveau modèle de gouvernance régionale qui fera du Centre-du-Québec une région rayonnante, innovatrice et concertée à travers ses différents chantiers de travail.  


Rick Lavergne, employé de la MRC de L'Érable, quitte ses fonctions
À travers ta vision

Même si tu te plais à dire que les barrières que nous avons ouvertes, les succès que nous avons connus, les avancées que nous avons tracées sont ceux d’une équipe, nous aimerions te rappeler que nous avons marché à travers la vision que tu as su nous communiquer, l’ambition qui était tienne, étayée par ton énergie et ton leadership.

En nous recrutant - un par un  - une par une - tu as su créer une équipe multidisciplinaire, forte, dotée d’une réelle synergie et tout aussi engagée que toi. Tu as su faire de nos compétences un levier de compétitivité pour le développement de la MRC. Tu as personnifié un dirigeant à l’écoute, exigeant certes, mais qui a su stimuler notre sens de l’autonomie et repousser nos limites, permettant le dépassement.

Vingt-trois ans après ton arrivée à la MRC et plus de dix-huit ans au gouvernail de l'organisation, nous pouvons en conclure que tu es un homme tenace, qui s’est exposé à bien des intempéries, mais toujours guidé par les valeurs de l’organisation. Tu as su faire preuve de créativité et d’un esprit innovateur hors du commun pour développer de nouveaux services et des projets – il faut l’avouer – parfois très audacieux.



Viser grand

La MRC de L’Érable occupe une position enviable sur l’échiquier municipal au Québec parce que plusieurs projets ou services portent ton nom en trame de fond. 

« Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on ne peut pas viser grand »,
n’est-ce pas Rick?

Tu te distingues également par ta polyvalence. Tu possèdes une vision claire du développement et, en même temps, une compréhension des finalités et des rouages administratifs et politiques d’une MRC, des atouts qui sont rares chez un même individu.

Nous retiendrons ton sens de l’engagement, ton leadership, ton esprit d’analyse, ta connaissance fine, voire très pointue, presque affectueuse, de ton territoire. Tu demeures notre fer de lance de la créativité, notre champion des budgets, un fin stratège de la recherche de financement, un animateur de réunion parfois très coloré dans ses propos, un gars de party, un patron qui embrasse les défis et prend plaisir à confronter ou contourner les difficultés. Et que dire de ton agilité à communiquer… tant à l’oral qu’à l’écrit! 

Rick, tu nous manqueras pour ton sens de la répartie, ta spontanéité et ta simplicité qui, malgré tes fonctions, a fait en sorte que tu es demeuré accessible, ouvert et toujours très respectueux des individus, peu importe leur rôle et leurs responsabilités.

Tu sortiras maintenant de ta zone de confort et c’est tout à ton honneur! Nous savons que le désir qui t’anime à l’idée de faire bénéficier le milieu coopératif de tes connaissances et de tes compétences saura assurément soutenir la croissance et le cours de l’histoire d’une glorieuse entreprise de notre région.

Toi, le citoyen « immigrant » venu d’ailleurs au Québec (le « p'tit gars de Shawinigan »), nous pouvons dire que tu t’es bien « assimilé » et que tu as, depuis longtemps, la région de L’Érable tatouée sur le cœur.

Si, dans L’Érable, on cultive les défis, tu nous en lègues tout un avec ton départ!

0 commentaire